Logo TransVIE

Recherche : la pilule du lendemain ne diminue pas le recours à l'avortement

 2007-01-25

L'édition de janvier 1987 de la revue scientifique Obstetrics and Gynecology comporte les résultats d'une méta-étude portant sur 23 publications au sujet de l'incidence de la mise sur le marché de la "pilule du lendemain". Les auteurs constatent que :
- les 23 études "démontrent toutes de manière convainquante que la mise sur le marché de la pilule du lendemain accroit son usage" ;
- "aucune d'elle ne démontre en revanche que la mise sur le marché de la pilule du lendemain réduise le nombre de grossesses indésirées ni le taux d'avortement".

Malgré ce constat les auteurs préconisent néanmoins d'accroître encore la distribution de la pilule du lendemain.
Il faut préciser que l'un des deux auteurs de l'étude est salarié de Family Health international (www.fhi.org), une organisation impliquée dans le lobbying politique en faveur de l'avortement et le contrôle des naissances dans les pays en voie de développement. Bien que les auteurs puissent "ne pas avoir d'intérêt personnel dans le succès ou l'échec de la pilule du lendemain", leur organisme de tutelle dépen lourdement des subventions accordées au plan international en faveur des contraceptifs et abortifs.
Les auteurs admettent que la "pilule du lendemain" peut posséder un mode d'action après comme avant fertilisation, mais utilisent une définition tendancieuse de la grossesse (qui, selon eux, débuterait à l'implantation) pour conclure que l'effet n'est toutefois pas abortif.
James Trussel, Elisabeth Raymond.
http://ec.princeton.edu/questions/ec-review.pdf

Préparer cette page en vue de l'impression Envoyer cette page par e-mail

Commentaires :


Voir et ajouter des commentaires (1)

Nom ou pseudo
Adresse e-mail (2)
Site web (3) http://
Commentaire (4)
Recopiez le code (5 caractères) (5) : captcha  = 
(1) Attention : ce site est modéré a priori. Votre texte ne s'affichera qu'après validation par un modérateur du site.
(2) Champ obligatoire. Cochez la case ci-dessous si vous souhaitez que votre adresse apparaisse aux yeux de tous (par défaut, votre adresse e-mail est cachée) :
Je souhaite que mon adresse e-mail soit rendue publique sur le site au côté de mon commentaire.
(3) Champ facultatif.
(4) Texte simple. Toutes balises HTML seront supprimées.
(5) Respectez les minuscules et majuscules. Mesure anti-spam. Merci de votre compréhension.

Nouveautés sous cette rubrique :
Recherche : Les femmes ayant avorté sont plus violentes envers les enfants suivants  Selon les résultats d'une étude menée aux Etats-Unis et publiés dans la revue mé (...)
Etats-Unis : mouvements législatifs multiples  Le 2007-03-07, les députés du New Hampshire ont aopté par 226 voix contre 130 un (...)
Portugal : le Parlement adopte la loi de dépénalisation de l'avortement  Le 2007-03-09, les députés portuguais ont adopté un projet de loi déposé par le  (...)
Etats-Unis : l'Idaho vers le consentement parental   Le 2007-01-26, les sénateurs de l'Idaho ont adopté par 23 voix contre 12 une pro (...)
Etats-Unis : le Kansas adopte un statut pénal partiel pour l'enfant à naître  L'enfant avant sa naissance sera considéré comme une personne d'un point de vue  (...)
2006-02-16  Archives 2003-2005
2006-02-16  Archives 1999-2003

© 1997-2008 TransVIE - Tous droits réservés - Transvie, Besançon. Valid XHTML 1.0 Transitional