Logo TransVIE

Etats-Unis : la Géorgie protège ses ressortissantes

 2006-03-06

Le 2006-03-03, le Sénat de l'Etat de Géorgie a adopté par 37 voix contre 15 une proposition de loi renforçant les pénalités encourues en cas de crime contre une femme enceinte lorsque l'enfant est atteint lors de l'exaction. La proposition améliore en outre le droit à l'objection de conscience des pharmaciens vis à vis de l'avortement et améliore l'information préalable des femmes avant un avortement en leur permettant de voir une échographie de leur enfant.

Mise à jour le 2006-03-27 : les députés ont a leur tour, à l'unanimité, adopté la proposition de loi.

Préparer cette page en vue de l'impression Envoyer cette page par e-mail

  Voir et ajouter des commentaires

Nouveautés sous cette rubrique :
Recherche : Les femmes ayant avorté sont plus violentes envers les enfants suivants  Selon les résultats d'une étude menée aux Etats-Unis et publiés dans la revue mé (...)
Etats-Unis : mouvements législatifs multiples  Le 2007-03-07, les députés du New Hampshire ont aopté par 226 voix contre 130 un (...)
Portugal : le Parlement adopte la loi de dépénalisation de l'avortement  Le 2007-03-09, les députés portuguais ont adopté un projet de loi déposé par le  (...)
Etats-Unis : l'Idaho vers le consentement parental   Le 2007-01-26, les sénateurs de l'Idaho ont adopté par 23 voix contre 12 une pro (...)
Etats-Unis : le Kansas adopte un statut pénal partiel pour l'enfant à naître  L'enfant avant sa naissance sera considéré comme une personne d'un point de vue  (...)
2006-02-16  Archives 2003-2005
2006-02-16  Archives 1999-2003

© 1997-2008 TransVIE - Tous droits réservés - Transvie, Besançon. Valid XHTML 1.0 Transitional