Logo TransVIE

Etats-Unis : les hommes tirent les conséquences de l'absurdité des thèses ultra-féministes.

 2006-03-10

Le mot reste à inventer. Mais l'ultra-féminisme a désormais son pendant chez la gente masculine. Un groupe d'hommes aux Etats-Unis  réclame la même "liberté" vis-à-vis de la grossesse.
Concrètement, les membres du National Center for Men estiment que l'avortement introduit au détriment des hommes une inégalité anti-constitutionnelle entre les hommes et les femmes. Selon eux, les femmes disposent d'aujourd'hui de la possibilité de se dégager d'une grossese non-désirée par l'avortement, tandis que les hommes sont contraints d'accepter la paternité des bébés qui leurs sont fait "dans le dos".
Mais loin de réclamer l'abolition de l'avortement, le National Center for Men réclame la possibilité équivalente pour les hommes de refuser la paternité - et les pensions alimentaires qui en découlent - des enfants dont ils n'ont pas désiré la venue au jour.
Utilisant les mêmes ficelles judiciaires que sa contre-partie ultra-féministe, le National Center for Men sest engagé dans une bataille judiciaire au sujet d'un jeune homme de 25 ans condamné en première instance à pâyer une pension alimentaire pour la fille de son ancienne petite amie. Le NCM entend  porter l'affaire jusque devant la Cour suprême et faire admettre qu'une telle condamnation viole la clause d'équalité inscrite dans la Constitution américaine du fait que les femmes, elles, ont la possibilité d'éliminer les enfants dont elles ne veulent pas.

Préparer cette page en vue de l'impression Envoyer cette page par e-mail

  Voir et ajouter des commentaires

Nouveautés sous cette rubrique :
Recherche : Les femmes ayant avorté sont plus violentes envers les enfants suivants  Selon les résultats d'une étude menée aux Etats-Unis et publiés dans la revue mé (...)
Etats-Unis : mouvements législatifs multiples  Le 2007-03-07, les députés du New Hampshire ont aopté par 226 voix contre 130 un (...)
Portugal : le Parlement adopte la loi de dépénalisation de l'avortement  Le 2007-03-09, les députés portuguais ont adopté un projet de loi déposé par le  (...)
Etats-Unis : l'Idaho vers le consentement parental   Le 2007-01-26, les sénateurs de l'Idaho ont adopté par 23 voix contre 12 une pro (...)
Etats-Unis : le Kansas adopte un statut pénal partiel pour l'enfant à naître  L'enfant avant sa naissance sera considéré comme une personne d'un point de vue  (...)
2006-02-16  Archives 2003-2005
2006-02-16  Archives 1999-2003

© 1997-2008 TransVIE - Tous droits réservés - Transvie, Besançon. Valid XHTML 1.0 Transitional