Logo TransVIE

Notices bibliographiques

SIDA a fait de moi un témoin. Des ténèbres au Royaume (Le)

Dominique MORIN - Entretiens avec Béatrice CAUX, 1997

François-Xavier de Guibert
127 p. 90 F.

Militant anarchiste, s’adonnant à la drogue, pendant quatre ans, Dominique Morin décide assez brusquement de changer de vie, à l’âge de vingt-deux ans. Après douze années de conversion progressive et de vie enfin calmée, il apprend à trente-quatre ans qu’il a contracté dans ses années folles le SIDA. S’ouvre alors un intense approfondissement de sa foi en Dieu et du sens de la vie. Sa passion de la vérité enfin retrouvée l’emmène depuis à témoigner sans répits auprès d’adultes et de jeunes, là où on l’invite, de «l’amour dénaturé», de la Miséricorde divine et du «véritable amour» qui pour lui s’exprime dans la chasteté retrouvée.
La forme choisie, celle des entretiens, confère au témoignage une humanité et une simplicité remarquables, rendant le livre accessible à tous. La prédisposition essentielle du lecteur potentiel étant d’admettre qu’il n’y a pas de liberté sans vérité. On ne fait pas boire un chameau qui n’a pas soif. Le SIDA a fait de moi un témoin est une cure de vérité, celle qui conduit à la vraie liberté, la liberté intérieure («aime, et fais ce que tu veux»). Encore faut-il admettre d’avoir soif. C’est pourquoi les adolescents et jeunes adultes (15-25 ans), encore ouverts aux questions métaphysiques sur le sens de la vie et de l’amour, sont probablement les plus à même de bénéficier du «traitement» proposé. Et, après eux, ceux qui, de profundis, commencent à lever les mains au ciel pour qu’on leur vienne en aide. Ils puiseront dans ce modèle des raisons, eux aussi, de se mettre en route.

Cette publication intervient à point nommé au moment où la Belgique et l’ensemble de «démocraties» occidentales proposent de légaliser l’euthanasie.
Les arguments utilisés par Binding et Hoche ne sont pas différents, en effet, comme le lecteur pourra le constater, de ceux que l’on entend ici ou là de nos jours.
L’ouvrage comporte deux parties de volume à peu près égal :
- une présentation des deux auteurs allemands, du texte, du contexte historique
- le texte intégral de la traduction
Suivent un court glossaire, une liste de liens internet et une bibliographie (35 références), pour aller plus loin.
Un livre indispensable pour tout militant pro-vie.
Précédante - Fiche 592 - Suivante


© TransVIE - Tous droits réservés - Transvie • Nous contacter