PauvreChoix est plus réaliste que ProChoix

USA, Organisations pro-vie

2003-08-18

Les femmes qui "choisissent" l'avortement le fond majoritairement non pas par choix réel, mais parce qu'elles pensent précisément qu'elles n'ont pas d'autre choix. Les sondages indiquent que celles qui ont véritablement le choix de garder l'enfant refusent l'avortement.
Par ailleurs, les conséquences du "choix" de l'avortement sont souvent désastreuses pour la femme. Dans tous les cas, les problèmes poussant à l'avortement ne sont pas résolus par la procédure.

Partant de se constat, les organisations pro-vie ont récemment introduit dans leur communication le concept de "PauvreChoix" ("PoorChoice") en réponse à l'utilisation du terme "ProChoix" ("ProCoice") par les organisations pro-avortement.

L'idée est de ne pas opposer frontalement les concepts "pro-life" et "pro-choice", mais de pointer plus subtilement du doigt que le choix de l'avortement est le mauvais choix.

PoorChoice.org
ID : 95
Précédante - Fiche 95 - Suivante


© TransVIE - Tous droits réservés - Transvie • Nous contacter