Au Michigan les femmes ne sont plus obligées de payer un accompte avant d'avorter

USA, Avortement

2003-05-01

Par accord amiable entre le Procureur Général et l'organisation pro-avortement "Center for Reproductive Rights", les femmes qui envisagent un avortement dans le Michigan ne pourront plus être contraintes à verser un accompte. Certaines entreprises d'avortement contournaient la période de réflexion de 24 heures inscrite dans la loi du Michigan en imposant le paiement d'arrhes qui étaient perdues pour la femme si celle-ci changeait d'avis et gardait son enfant. La pratique est désormais interdite.
Infonet 2003-04-29
ID : 26
Précédante - Fiche 26 - Suivante


© TransVIE - Tous droits réservés - Transvie • Nous contacter