Accueil
Catalogue

Une étude française et européenne démontre le lien entre avortements et grande prématurité

FRA, Séquelles de l\'avortement

2004-12-21

Le chercheur et médecin français Emile papiernik a publié les résultats d'une étude menée dans dix pays européens et confirmant le lien entre avortements et prématurité.
Les femmes ayant eu un avortement présentent un risque accrû d'avoir une grossesse se terminant de manière trop précoce (avant 32 semaines de grossesse). Lorsqu'elles ont eu deux avortements, le risque est accrû de 47 %.

La grande prématurité est la principale cause de décès et de morbidité néonatale.

Une liste de 51 études aboutissant aux mêmes conclusions est consultable sur le site www.vcn.bc.ca/~whatsup/APB-Major.html

Hum Reprod. 2004 Mar;19(3):734-40. Epub 2004 Jan 29.
History of induced abortion as a risk factor for preterm birth in European countries: results of the EUROPOP survey.
Ancel PY, Lelong N, Papiernik E, Saurel-Cubizolles MJ, Kaminski M; EUROPOP
www.vcn.bc.ca/~whatsup/APB-Major.html
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=pubmed&dopt=Abstract&list_uids=14998979&itool=iconabstr
ID : 182
Précédente - Fiche 182 - Suivante


© TransVIE - Tous droits réservés - Transvie • Nous contacter